Médias

 

11.07.2019

WDR 5 Westblick

Sauveteurs pendant la formation de désescalade - modération: Beate Kowollik

 

Copyright 2019 WDR Lokalzeit Aix-la-Chapelle

 

 

10.07.2019

WDR Lokalzeit aus Aachen

Une équipe de la WDR Lokalzeit d’Aix-la-Chapelle Aachen a rendu visite aux pompiers et secrouristes d’Alsdorf dans le cadre d’un séminaire DEUS de #désescalade et d’ #autoprotection.

 

Copyright 2019 WDR Lokalzeit Aachen

 

 

01.06.2019

Interview livestream de Frank Backes pour 100'5 DAS HITRADIO

 

Copyright 2019 100,5 DAS HITRADIO

 

 

15.05.2019

Super Mittwoch Alsdorf (magazine gratuit)

 

Copyright 2019 Super Mittwoch Alsdorf

 

 

23.04.2019

Reportage vidéo de la BRF – Infos régionales

Désescalade : quand parler ne suffit plus

Dans nombre de professions, la situation peut dégénérer lorsque l’aggressivité prend le dessus. S’en suivent souvent des expériences traumatisantes pour les personnes impliquées. Pour ne pas en arriver là et pour mieux faire face, deux experts en arts martiaux proposent des formations à ceux qui travaillent dans des domaines sensibles.

 

Frank Backes et Mark Springer simulent une situation dans un bureau : un client aggressif s’énerve. Pas de « happy end » en vue. Marc Springer propose la solution suivante : la fuite.

Les experts en arts martiaux ne simulent pas la situation comme sur une scène de théâtre, mais en tant que formateurs en désescalade et autoprotection – d’où le nom « Deus » en allemand («Deeskalation und Selbstschutz »). « Deus est un projet commun que nous avons lancé ensemble en début d’année. Il s’adresse en première ligne aux professions à risques, qui peuvent connaitre des situations désagréables et dangereuses, voire qui impliquent des risques physiques, dans leur quotidien », nous confie Marc Spinger.

« Deus est un programme modulaire que nous proposons à ces catégories professionnelles » , nous confie les formateurs en arts martiaux. Un bic, c’est déjà un projectile potentiel.

Deus analyse le potentiel de danger du lieu de travail et développe des concepts de formation individuels. « Il n’est pas question de former nos élèves au combat », explique Frank Backes. « Le combat, c’est l’éventualité extrême. Nous sommes là pour apporter des techniques de désescalade qui ont pour but de gérer de manière non-violente toutes ces situations. Mais il peut arriver que le contact physique soit inéluctable. Il y atoute une panoplie de possibilités : des personnes qui se présentent au bureau et deviennent violentes ; comment faire sortir des patients aggressifs du service des urgences…

En résumé, « nous donnons des conseils pratiques qui vous permettront de mieux gérer votre quotidien ».

mz/rasch

Copyright 2019 Belgischer Rundfunk

 

 

28.02.2019

Aachener Nachrichten

 

Copyright 2019 Aachener Nachrichten

 

 

02.02.2019

Reportage audio de la BRF – infos régionales

Marc Springer et Frank Backes chez Karin Meyer

 

Copyright 2019 Belgischer Rundfunk