Votre bien-être au travail passe aussi par votre sécurité !

Telle est la devise du projet commun DEUS.
DEUS s'adresse à des catégories professionnelles qui, dans le cadre de leur travail, peuvent être exposées à des situations désagréables, voire dangereuses.
Ces catégories comprennent notamment les employés des services de secours, les enseignants, les employés administratifs, ainsi que les personnes travaillant dans les services de sécurité.
En collaboration avec vous, nous analysons les dangers potentiels auxquels vous pouvez être soumis dans votre environnement de travail, afin qu’ensemble nous puissions élaborer des axes de formation individualisés. Pour ce faire, nous veillons particulièrement à ce que ce travail soit réalisé en partenariat avec nos interlocuteurs.

Mise en place d’un lieu de travail sécurisé

De nos jours, le lieu de travail doit remplir un certain nombre d’exigences. Il doit être fonctionnel, représentatif et soucieux de la santé des travailleurs.
Cependant, ce même lieu de travail peut être source de dangers dans un contexte psychologiquement tendu.
Nous vous conseillons comment sécuriser votre lieu de travail et comment réagir face à des débordements ou agressions qui pourraient éventuellement s’y produire.

Autodéfense lors de visites domiciliaires

Certaines professions effectuent régulièrement des visites domiciliaires dans le cadre de leurs missions et il est plutôt rare que leur présence soit souhaitée à l’endroit où ils se rendent.
Nous pouvons vous éclairer sur les dangers spécifiques et vous donner des modes d’action à appliquer lors de ces visites domiciliaires, afin qu’elles se déroulent en toute sécurité.

Techniques de contrôle et de transport non violentes

Pour le personnel hospitalier dont les infirmiers, les employés de services de secours ou les éducateurs, pour toutes les personnes qui sont en contact physique avec d’autres, il est nécessaire d’avoir des connaissances en matière de fixation, de maîtrise et de transport du patient, du suspect, du jeune,…
« Comment est-ce que je le manipule ? Est-ce que je suis habilité à le faire ? Comment puis-je maîtriser le fauteur de trouble ivre ou le patient récalcitrant ? »
Nous vous présentons des techniques et mesures qui vous aideront dans l’exercice de votre fonction sans blesser autrui.

Autodéfense

Lors de l’exercice de notre profession, nous sommes fréquemment pris pour cible par des personnes agressives et violentes.
Nous vous proposons des modes d’action pour vous protéger et vous sortir indemnes de ces situations. A cet égard, parallèlement aux techniques d’autodéfense choisies, il est primordial d’insister sur la prévention et d’adopter d’une attitude appropriée à chaque situation.

DEUS « safe at work » est le projet commun des deux intervenants, FRANK BACKES et MARC SPRINGER.

FRANK BACKES
41 ans et père d’un petit garçon, est un expert renommé en arts martiaux en Communauté germanophone. Il dirige deux écoles d’arts martiaux et, depuis de nombreuses années, dispense des séminaires destinés aux travailleurs sociaux et aux professionnels des soins de santé en Belgique et au Luxembourg.

MARC SPRINGER
41 ans et père de deux enfants, est commissaire de police à Aix-la-Chapelle, expert en arts martiaux et dirige une école d’arts martiaux à Herzogenrath. En tant que moniteur maîtrise de la violence NRW (Nordrhein-Westfalen), il est responsable de la formation des inspecteurs de police à Aix-la-Chapelle. De surcroît, il organise et donne régulièrement des formations avec d’autres institutions, telles que les pompiers, les administrations communales responsables de l’ordre public (gardiens de la paix), le Ministère des Affaires Etrangères et le Ministère des Finances.

Liés par la passion des arts martiaux et persuadés qu’en unissant ses compétences, on peut réaliser de grandes choses, depuis 2015 les deux associés dispensent en commun des séminaires sur les thèmes de la désescalade de la violence et de l’autodéfense sur le lieu de travail.

Suite au succès grandissant des séminaires donnés dans les hôpitaux, écoles et administrations d’Aix-la-Chapelle et des Cantons de l’Est, le projet DEUS vit finalement le jour en 2018.

contact

Quelle est la somme de 4 et 9 ?
Politique de confidentialité*